Le site www.fousdanim.org n’est plus mis à jour depuis le 10 juillet 2015. Les outils de recherche sont toujours actifs mais nous vous invitons à aller ailleurs pour trouver des lieux plus vivants dédiés au cinéma d’animation.

SEXE ! ... des folles et des fous

Votre avis nous intéresse, donnez nous vos impressions et/ou suggestions sur le site de Fous d'Anim : forum, news...

Modérateur:

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar Lamartine » Dim Déc 05, 2010 2:42 pm

Ah ben c'était couru ces réactions :J'en ris aux éclats !: Qui sème le vent.... Bon ceci étant dit petit mea culpa quand au ton délibérément agressif et énervé de mon post précédent. C'est vrai que l'écrit peut prêter à des interprétations qui ne sont pas toujours les plus justes.

Certes, mais si je peux me permettre d'avancer une remarque et de poser une question... Les luttes politiques (et je souligne que je souligne le mot "lutte") ne sont-elles pas toujours empreints d'une radicalité parfois excessive ? Et cette radicalité, aussi discutable soit-elle, n'a t-elle pas portée ses fruits ?


Tout dépend la forme que prend cette radicalité. L'organisation des droits civiques aux états unis (dont est pas ailleurs issu le mlf) portait ses revendication avec une radicalité pacifique et ouverte au dialogue. C'est sans doute ce qui lui à permis de révolutionner la société Etats-unienne en profondeur.

Quand à ma remarque, les intellectuels cités plus haut ont dénoncé des comportements mais il ne me semble pas qu'ils aient produit un quelconque effet sur le terrain politique et social.
Je comprends l'idée mais la comparaison entre des structures à vocation politique d'un côté (quelles que soient les opinions que l'on peut avoir à leur sujet) et des artistes (puisqu'en l'occurence seuls des artistes sont cités) ne me paraît pas pertinente.


Pandami, si les artistes et les intellectuels n'avaient pas marqués durablement le domaine politique et social nous les aurions déjà oublié. Sans grandir exagérément l'influence des artistes et des intellectuels sur l'évolution de nos société (on ne nourrit effectivement pas des gens qui crèvent la dalle avec un film) il ne faut pas non plus minimiser l'incidence de leurs œuvres sur le terrain social et politique f:wink:

Peux-tu préciser ta pensée, parles-tu du domaine créatif? Dans ce cas "que tu le veuilles ou non" lorsque les femmes realisatrices sont apparut en Animation elles ont bouleversés les codes esthéthiques et se sont pour la plus part vouées au cinéma d'animation experimental et/ou dévelopmental. Elles ont explorés des thématiques complètement délaissés par la gente masculine. Dans les années 70 a 80 ont pouvait bien parlé d'originalité sans compter que les réalisteurs masculins ont eu vite fait de se réapproprier ses thèmes et d'y ajouté leurs sauces.


Je connais mal l'histoire de l'animation mais en revanche je ne connais pas un domaine artiste où les femme auraient bouleversées les choses plus que les hommes. Je ne connais que des artistes (hommes et femmes confondu) qui par leur singularité, leur talent et leur audace ont effectivement fait avancer les choses, ce n'est pas une question de sexe, mais plutôt une question de personnalité.

Pourquoi j'ai l'impression qu' Alain Soral aimerait entendre tes idées? f:(


Il est toujours imprudent et dangereux d'écrire ce genre de sous entendu venimeux. Alors pour ce qui est de mon agressivité je la préfère encore à la violence de tes allusions et Pour ce qui est de Soral je t'en laisse la lecture.

je me méfie donc de l'objectivité de nos avis parce que comme moi il n'a pas eu à subir de regards salaces et de reconnaissance condescendante depuis sa plus tendre enfance, que comme moi il n'a pas d'utérus et a une culture qui est passée par les vestiaires de garçons, les revues coquines et autres spécificités culturelles relatives à notre sexe.


Ben quand j'étais gosses, j'étais tout le temps avec les filles de ma classe. Je les trouvait plus drôle, plus mûres, plus intéressantes, et puis plus désirables aussi f:? Du coup c'est fou ce que j'ai pu me faire casser la gueule par les autres garçons ! :J'en ris aux éclats !: "Pédé" qui me traitait les mecs (cherchez l'erreur). Quoiqu'il en soit je garde de cette époque une détestation des ambiances de vestiaires et de casernes (même si papprécie beaucoup les blagues salaces, beaufs et de très mauvais goût à propos des femmes) Mais je suis pas FEMINISTE pour autant ! f:)
"J'ai 8404 projets de films... à écrire"

Charlie Mogier

Image
Avatar de l’utilisateur
Lamartine
brindezingue de haut niveau
 
Messages: 2991
Inscription: Mer Mai 26, 2004 5:30 pm
Localisation: Paris
Film d'animation culte: .....

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar chickenchris » Dim Déc 05, 2010 2:55 pm

C'est n'importe quoi ce sujet... :roll:
Image Image
Avatar de l’utilisateur
chickenchris
grand fou, grande folle
 
Messages: 1009
Inscription: Lun Jan 28, 2008 2:06 am
Localisation: Poitiers/Berlin
Film d'animation culte: Alice (Jan Švankmajer,1988)

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar MariePaccou » Dim Déc 05, 2010 3:09 pm

Lamartine a écrit:Mais je suis pas FEMINISTE pour autant ! f:)


ça fait plaisir d'être d'accord avec toi, Lamartine!
f:J'en ris aux éclats !:
Je trouvais la plaidoirie de Pandami:
Lamartine est un grand énervé mais c'est aussi un vrai féministe


singulièrement tirée par les poils...

Personnellement, si je suis féministe (pourquoi pas), c'est plus tendance Causette (excellent magazine) que Chienne de garde (bof).
http://www.causette.fr/le-mag/
Avatar de l’utilisateur
MariePaccou
grand fou, grande folle
 
Messages: 1103
Inscription: Sam Jan 30, 2010 1:25 pm
Film d'animation culte: Bird in the window

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar Lamartine » Dim Déc 05, 2010 3:14 pm

Image

f:J'en ris aux éclats !:

Je ne connaissais pas ce magazine. ça n'a pas l'air ennuyeux en tout cas ! Merci pour la découverte f:)
"J'ai 8404 projets de films... à écrire"

Charlie Mogier

Image
Avatar de l’utilisateur
Lamartine
brindezingue de haut niveau
 
Messages: 2991
Inscription: Mer Mai 26, 2004 5:30 pm
Localisation: Paris
Film d'animation culte: .....

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar MariePaccou » Dim Déc 05, 2010 3:20 pm

mais de rien!
et désolée pour le n'importe-quoi...
Avatar de l’utilisateur
MariePaccou
grand fou, grande folle
 
Messages: 1103
Inscription: Sam Jan 30, 2010 1:25 pm
Film d'animation culte: Bird in the window

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar anncaro » Dim Déc 05, 2010 7:38 pm

Je trouve ce sujet plutôt intéressant, et on finit par y toucher du doigts quelques vérités bonnes à dire, si pas forcément bonnes à entendre.

Cé, tu parles de mixité au sein des festivals... mais un festival, ce n'est pas le monde du travail, loin s'en faut !

J'ai lu le message énervé de Lamartine comme un plaidoyer pour l'intelligence des hommes. Pour ma part, messieurs, je suis heureuse de voguer de conserve avec vous dans le monde impitoyable des requins du patronat, de l'exploitation et de la marchandisation.
Je ne pense pas que les luttes pour l'égalité homme-femme soit un combat de femmes, sinon, je ne vois pas comment cela pourrait avancer. Seul, on ne peut jamais que flanquer UN coup de pied au c.., mais à deux, c'est bien plus efficace...

Si dans le court-métrage, on peut avoir l'impression d'une approximative parité (chiffres à vérifier), ça n'est franchement pas le cas dans des domaines plus "marchands".
Pour la série : j'ai beaucoup aimé la remarque de Marie sur la "pertinence" d'être une femme dans la série destinée à la jeunesse, ça doit certainement effleurer les cerveaux des donneurs d'ordre.
Pour le long d'animation : quelle réalisatrice avez-vous en tête comme réalisatrice de long métrage d'animation récent ? :?:
Quand il s'agit de confier un projet à budget conséquent, je crois que les réalisateurs hommes sont privilégiés.( Peut-être parce que les financeurs et producteurs ont moins peur que les sous partent en achat de rouge à ongles ? f:twisted:)

Petit retour d'expérience : j'ai bossé dans une boîte de production (apparentée à de la pub ou de la communication) dans laquelle il y avait une dizaine de personnes à des postes "créatifs" (réalisateurs, graphistes, monteurs-truqueurs). J'étais la seule fille dans le lot. À poste et taches égales, j'étais, si ce n'est moins écoutée (c'était des gens polis), du moins moins suivie dans mes remarques et demandes. Les autres femmes bossaient dans le commercial ou l'administratif.

Bon, et pour finir, deux mots de cette idée d'une esthétique féminine. Je n'aime pas cette idée-là. Comment peut-on en juger si ce n'est en catégorisant des choses qui ne peuvent pas l'être ? Tel agencement de forme, de couleur, tel rythme, est plus le fait d'un homme que d'une femme ?

De nombreuses avancées sont le fait de femmes, et d'autres d'hommes. Avançons ensemble, et soyons vigilants ensemble (ça le fait bien, sur ce sujet... mieux que pour les bagages dans le train...) f8)
Dernière édition par anncaro le Dim Déc 05, 2010 8:34 pm, édité 1 fois.
"Si madame de Sévigné avait pris le métro, elle aurait peut-être raté sa correspondance."
Les frères ennemis
Avatar de l’utilisateur
anncaro
malade de la tête d'exception
 
Messages: 1543
Inscription: Ven Sep 30, 2005 8:14 am
Localisation: Hellemmes
Film d'animation culte: Ring of fire

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar MariePaccou » Dim Déc 05, 2010 8:24 pm

Salut Anncaro,

Enfin un témoignage du côté pro...
... qui ne me surprend pas beaucoup, je dois dire... f:roll:

Je voudrais défendre Skyroll, qui s'est énervée aussi, mais y'avait un peu de quoi, non, le message de Lamartine était délibérément provocateur - et avec beaucoup de gros mots.

Et je crois qu'en fait, malgré l'agressivité de l'échange, il se pourrait bien qu'elle et Lamartine soient... d'accord. f:?
Et quand elle parle de "féminisation" des films d'homme, ça veut peut-être juste dire que des thématiques comme l'érotisme, considérées comme exclusivement féminines dans les 70's, se retrouvent aujourd'hui avec pertinence chez des réalisateurs masculins.

Enfait je m’emploie à démontrer que durant la dernière décennie, les auteurs masculins d’œuvres animées se sont appropriés des thèmes auparavant labellisés féminins et y ont apportés leurs propres couleurs.


Si tout le monde ne se braquait pas comme ça, on arriverait à s'entendre.
Avatar de l’utilisateur
MariePaccou
grand fou, grande folle
 
Messages: 1103
Inscription: Sam Jan 30, 2010 1:25 pm
Film d'animation culte: Bird in the window

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar Bigbengib » Dim Déc 05, 2010 8:32 pm

Il serait intéressant aussi de définir ce que c'est que d'être "féministe". Est-ce que c'est militer pour un monde d'amazones auto-procréatrices dans l'optique d'une société exclusivement féminine f8), ou seulement le désir de voir les hommes et les femmes au même niveau ? Parce que si c'est ça alors on est tous des féministes, même Lamartine f:|
Avatar de l’utilisateur
Bigbengib
grand fou, grande folle
 
Messages: 1302
Inscription: Ven Mar 26, 2004 8:39 pm
Localisation: Paris
Film d'animation culte: Mon culte sur la commode

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar MariePaccou » Dim Déc 05, 2010 8:40 pm

Est-ce que c'est militer pour un monde d'amazones auto-procréatrices dans l'optique d'une société exclusivement féminine f8), ou seulement le désir de voir les hommes et les femmes au même niveau ?


nan, mais... je dois vraiment répondre à CETTE question?

Lamartine ne répond pas, il est peut-être en train de remplir son formulaire d'abonnement à Causette...
f:wink:
Avatar de l’utilisateur
MariePaccou
grand fou, grande folle
 
Messages: 1103
Inscription: Sam Jan 30, 2010 1:25 pm
Film d'animation culte: Bird in the window

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar pandami » Dim Déc 05, 2010 9:17 pm

En substance je retiens qu'à son avis il y a des cons partout - ce qui est vrai - et qu'il faut se garder des démarches qui inversent de façon absurdes les travers passés en octroyant une toute puissance ou une toute-pertinence à des populations brimées sous prétexte qu'elles étaient dans le passé privé d'expressions. Je ne pense pas que Lamartine nie les singularités des vues masculines et féminines sur des sujets aussi intimes que l'érotisme (les zones érogènes ne sont pas les mêmes, pénétrer ou être pénétré n'offre pas la même symbolique ni les mêmes images mentales), la maternité ou que sais-je, mais je pense qu'il remets en cause l'omniscience d'un sexe sur l'autre sur ces sujets.


Ça, ça me parle assez comme vue globale du sujet, on laisse de côté pour un temps les questions politiques et sociales. Les manières d'être au monde sont effectivement sensiblement différentes selon qu'on est un homme ou une femme, ou nuancées dirons-nous. Dès lors peut-on dans un film identifier ces nuances et les caractériser ? Est-ce une question de thème, de rythme ? Y a t-il des exceptions, des contre-exemples ? Comment une thématique d'ordinaire abordée par les réalisatrices seraient-elle traité par un réalisateur ? Le cas existe t-il ?
Avatar de l’utilisateur
pandami
aliéné(e) moyen(ne)
 
Messages: 246
Inscription: Mer Sep 02, 2009 11:14 am
Film d'animation culte: The Hat

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar pandami » Dim Déc 05, 2010 9:41 pm

Pandami, si les artistes et les intellectuels n'avaient pas marqués durablement le domaine politique et social nous les aurions déjà oublié. Sans grandir exagérément l'influence des artistes et des intellectuels sur l'évolution de nos société (on ne nourrit effectivement pas des gens qui crèvent la dalle avec un film) il ne faut pas non plus minimiser l'incidence de leurs œuvres sur le terrain social et politique


Lamartine, tu as raison, je faisais simplement valoir le fait que si tous les artistes font preuve d'engagement, il ne s'agit pas toujours forcément d'engagement politique (même si avoir un impact sur l'esthétique de son temps c'est avoir un impact sur une manière de voir le monde donc sur la société et donc sur la politique,etc) c'était aussi pour faire une différence entre le travail de ceux qui sont sur le terrain et ceux qui militent dans des sphères disons plus éloignées (ce qui n'est certes pas forcément le cas des artistes que tu as cité).

On a les outils qu'on a et effectivement parfois on est maladroit dans les discours et dans les actes, la lutte n'en est pas moins légitime. On n'a pas toujours les moyens de lutter intelligemment, faudrait-il arrêter de lutter pour autant ? (c'est une interrogation personnel autant qu'une question f:) )

C'est pour cette raison que l'opposition faites entre les artistes et les mouvements que tu as cité me dérangeait.

Il serait intéressant aussi de définir ce que c'est que d'être "féministe". Est-ce que c'est militer pour un monde d'amazones auto-procréatrices dans l'optique d'une société exclusivement féminine , ou seulement le désir de voir les hommes et les femmes au même niveau ? Parce que si c'est ça alors on est tous des féministes, même Lamartine


Oui, c'est dommage que le mot ait été tellement galvaudé que plus personne, même les femmes, ne veuille s'en revendiquer.
Avatar de l’utilisateur
pandami
aliéné(e) moyen(ne)
 
Messages: 246
Inscription: Mer Sep 02, 2009 11:14 am
Film d'animation culte: The Hat

Re: SEXE ! ... des folles et des fous

Messagepar PZ-Evo » Ven Jan 21, 2011 12:23 am

Mais c'est génial ce forum ; il y a même un topic de sexe.
M'enfin, c'est pas exactement le genre de discussion à laquelle je m'attendais, je m'imaginais des choses disons... moins constructives et argumentées.

Mais c'est pas plus mal !


PZ-Evo
Avatar de l’utilisateur
PZ-Evo
 
Messages: 2
Inscription: Jeu Jan 20, 2011 11:44 pm
Film d'animation culte: Wakfu

Précédente

Retourner vers A propos du Site

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron